Pau

Rencontres Littéraires

Les idées mènent le monde

Pau

Rencontres Littéraires

Les idées mènent le monde

Les Rencontres Littéraires

Les Rencontres Littéraires

Découvrez le programme des 3 jours des Rencontres Littéraires "Les Idées mènent le Monde" sur le thème "Demain, un autre monde ?".

VENDREDI 16 NOVEMBRE

Maurice Daumas à 16h30

Auditorium Lamartine

« Qui a peur de la féminisation ? »

La peur de la féminisation de la société est née à la fin du XIXe siècle dans les milieux savants, intellectuels et artistiques. On l’associe aux thèmes fantasmatiques de la dévirilisation et de la crise de la masculinité agités aujourd’hui par les mouvements masculinistes. Or, ce que l’on désigne sous le nom de « féminisation » est en réalité un processus de polissage des comportements à l’oeuvre depuis cinq siècles, que les historiens nomment « civilisation des moeurs » et qui se poursuit sous nos yeux.

 


 

Discours d'ouverture à 17h00

Auditorium Alfred de Vigny


 

Jacques Le Cacheux à 17h00

Salle des Ambassadeurs

« Demain, une économie décarbonée et sobre »

Les rapports des climatologues et autres scientifiques se multiplient ; ils montrent l’ampleur des dégradations de l’environnement planétaire et de la santé humaine déjà mesurables et alertent sur les perspectives futures. L’économie peut-elle être transformée pour infléchir ces tendances ? Comment ? Et que nous enseigne l’histoire économique sur les transitions ?


Yann Queffélec à 18h00

Auditorium Alfred de Vigny

« Demain la mer »

Il l’affirme avec force : « Les gens qui lisent sont tout simplement plus heureux. » Pour le romancier : « Nous sommes tous à la merci du livre qui changera notre vie ! » C'est sa conviction, intime, généreuse, et en quelque sorte un retour d’expérience. Honoré de la plus haute des distinctions littéraires en 1985, il vient de publier Naissance d’un Goncourt (Calmann-Lévy), le récit de sa rencontre hors-norme avec l’éditrice Françoise Verny, celle qui a bouleversé son existence.


 

Pierre Peyré et Christian Manso à 18h00

Auditorium Lamartine

« L’or noir en Béarn : vers des lendemains qui chantent ? » 

Ils aborderont la question du pétrole en Béarn sous l’angle littéraire à travers le roman de Joseph Peyré : Le Puits et la Maison (Flammarion 1955). Le premier présente la genèse de l’ouvrage. Le second analyse la conception du progrès mise en scène par l’auteur, à l’heure des grandes mutations annoncées.


 

Laurent Bayle à 18h30

Salle des Ambassadeurs

« Musique : monde éternel et nouveau monde »

La musique est sans doute née lorsque la première maman a chanté pour endormir le premier enfant. Nous recevons Laurent Bayle, directeur général de la Philharmonie de Paris, immense et sublime vaisseau dédié à la musique. Cet établissement a vocation à se situer à la croisée des chemins entre répertoire, patrimoine, création et modernité. Nous parlerons avec ce grand monsieur de musique et aussi de public.


 

Bertrand Badie à 19h30

Auditorium Alfred de Vigny

« Relations internationales : comprendre le nouveau monde » 

S’interroger sur le monde, c’est prendre le risque de l’étudier de manière objective. Bertrand Badie nous y aide chaque année depuis 2010 en dirigeant un ouvrage collectif sur l’état du monde. Un monde qu’il décortique, n’hésitant pas à questionner la légitimité du G8 ou du G20 ou en faisant le bilan sans concession des interventions militaires internationales. Moins d’humiliation, davantage de concertation reste son credo. Il plaide pour un multilatéralisme plus inclusif. Une idée salvatrice qui pense-t-il devrait mener le monde.


 

Gaëlle Deletraz et Guillaume Simonet à 20h00

Conférence interactive

Salle des Ambassadeurs

« Science-fiction et changement climatique : une autre façon de parler de notre avenir ? » 

Face au changement climatique, nous sommes limités dans notre capacité à envisager tous les futurs possibles. Et si la science-fiction nous aidait à imaginer de nouvelles stratégies d’adaptation ? Scénarios crédibles ou impensables ? Pure science-fiction ou issus des services de prospective ? Un dispositif permettra au public de donner son avis en direct sur diverses propositions.


 

Jean-Pierre Goux à 21h00

Auditorium Alfred de Vigny

« Notre planète bleue »

Vous vous souvenez forcement du cliché pris le 7 décembre 1972 par l’équipage Apollo 17. Il s’agit de la photographie la plus reproduite de l’histoire de l’humanité. Pour la première fois, l’humanité voyait sa maison en entier. Bien ronde, magnifique mais aussi fragile, perdue dans une étendue de noir. Jean-Pierre Goux atteste rester viscéralement marqué par celui-ci. À telle enseigne que son projet BlueTurn vise à reproduire et partager l’expérience extatique. « L’overview effect », c’est un selfie de la planète, une expérience qui se vit à l’aune d’un seul objectif : éveiller les consciences.

SAMEDI 17 NOVEMBRE

Entretien entre Olivier Vidal et Charles Aubourg à 10h30

Salle des Ambassadeurs

« Le futur des ressources finies dans un contexte de transition énergétique »

Les enjeux liés à la disponibilité future des ressources minérales seront discutés. Les métaux en particulier sont vitaux pour toutes les activités humaines, et ils sont des acteurs incontournables de la transition énergétique. De nombreuses études indiquent une possible pénurie de nombreux métaux au cours du siècle. D’autres insistent sur le fait que les réserves n’ont jamais cessé de croitre au cours du siècle dernier. Où est la vérité ? Quel est le futur des métaux et en quoi leur éventuelle pénurie menace-t-elle les sociétés modernes ?


 

Edgar Morin à 11h00

Auditorium Alfred de Vigny

« Une nouvelle civilisation ? » 

Sociologue et philosophe, il est l’un des instigateurs de la pensée complexe, dans le sens étymologique du terme. Publié dans plus d’une quarantaine de pays, il est docteur honoris causa dans de nombreuses universités à travers le monde. Son oeuvre majeure, La méthode, comprend six volumes parus entre 1977 et 2004. Qualifiés d’encyclopédiques, les six tomes abordent distinctement la nature, le vivant, la connaissance, les idées, l’humanité et l’éthique.


 

Françoise des Boscs à 11h30

Auditorium Lamartine

« Migrations, crise politique, christianisation : Rome face à l’émergence d’un monde nouveau » 

Rome se pensait comme une puissance éternelle, à la tête d’un empire que rien ne pouvait menacer. Or au milieu du IIIè siècle, des mouvements de population inédits sont à l’origine d’une des plus graves crises politiques. Quelles solutions ont été mises en place pour tenter de faire face à ces difficultés convergentes tout en préparant finalement l’avènement d’un monde nouveau ?


 

Jean-Pierre Mignard à 12h00

Salle des Ambassadeurs

« Numérique, data, des risques et un droit pour les temps nouveaux » 

La démocratie dans le monde numérique est-elle encore possible ? Alors que les algorithmes déterminent de plus en plus nos vies, Jean-Pierre Mignard s’interroge et nous alerte sur la protection de nos données, celles que nous livrons chaque jour sans y faire tellement attention. Introduit au coeur de nos systèmes économiques, dans la santé, la sécurité, le numérique prend l’ascendant sur nos vies et nos destins. L’éthique chevillée au corps, l’avocat plaide pour une reprise en main citoyenne et civique.


 

Daniel Cohen à 12h30

Auditorium Alfred de Vigny

« Économie : Les temps ont bien changé »

Économiste français, professeur à l’École normale supérieure et à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne. Intéressé par les questions macroéconomiques et environnementales, il n’hésite pas à remettre en cause le sens du modèle dans lequel nous vivons affirmant que « La croissance quantitative ne peut pas continuer ».


 

Isabelle Autissier à 14h00

Auditorium Alfred de Vigny

« Il n’y a pas de planète de rechange » 

Elle avait promis de venir. Cette promesse est tenue pour venir témoigner de l’urgence écologiste. Partie championne et revenue experte engagée, elle nous fera partager son expérience et ses combats. L’océan reste un mystère. Elle l’a traversé, parcouru tambour battant. Elle l’aime pour sa beauté, sa biodiversité, son importance. Une escale bienvenue et attendue par tous les amoureux de la mer et de notre planète bleue.


 

Myriam Revault d’Allonnes à 14h30

Salle des Ambassadeurs

« Un temps sans vérité » 

À l’heure des fake-news, elle déplore la faiblesse du vrai. Mais si cette tension entre vérité et politique est en fait vieille comme le monde, c’est seulement en remontant le fil de l’histoire de la philosophie que l’on peut reconstituer ce qui relève de la continuité et ce qui relève de la rupture. Elle convoquera donc sans aucun doute Socrate, Platon mais aussi Donald Trump pour cette séquence vérité !


 

Olivier Bessy à 15h00

Auditorium Lamartine

« Le Monde de l’Homoloisirus » 

Les loisirs exercent aujourd’hui un attrait puissant sur la majorité de la population masculine et féminine, à tous les âges de la vie et dans tous les groupes sociaux car ils sont devenus des fournisseurs d’images, de valeurs et d’existences idéales. Ils constituent désormais dans notre société des espaces-temps privilégiés de l’expérimentation et de l’invention de soi. Nous parlerons « d’homoloisirus » pour définir cette nouvelle figure caractéristique de notre monde actuel.


 

Michel Drucker à 15h30

Auditorium Alfred de Vigny

« La jeunesse n’est pas une question d’âge » 

Michel Drucker revient à Pau pour notre plus grand plaisir. Celui qui célèbre ses 55 ans de carrière estime qu’il faut du temps pour rester jeune : « La vie reste à venir et le meilleur est toujours devant soi » dit-il. Nous cherchons le secret de sa forme. À coup sûr, elle sera communicative.


 

Michel Lussault à 16h00

Salle des Ambassadeurs

« Un monde de mouvements et de migrations »

Géographe, auteur d’une dizaine d’ouvrages scientifiques, il étudie les changements engendrés par la mondialisation sous l’effet de la mobilité connectée et analyse comment l’individu s’empare de l’espace géographique en réinventant ses usages.


 

Christine Ockrent à 16h30

Auditorium Alfred de Vigny

« Europe : évitons la marginalisation »

 


 

Isabelle Garron et Pierre Soletti à 16h30

« Nouveaux horizons poétiques »

Comment la poésie aborde-t-elle le tournant du nouveau millénaire ? Quelle en a été l’évolution récente ? Comment se positionne-t-elle face aux nouvelles technologies ? Vers quel futur se dirige-t-elle ?


 

David Diop à 17h30

Auditorium Alfred de Vigny

« Humanité de demain, mal de toujours »

Il est sur la liste de tous les prix littéraires. Aussi fascinant que dense et fort dans son message, il est l’auteur de Frère d’âme. Son livre interroge l’humanisme en son coeur. Nul ne s’y trompe. David Diop possède un immense talent. Alors que nous commémorons cette année le centenaire de l’Armistice, David Diop nous raconte la descente aux enfers d’un tirailleur sénégalais.


 

Nicolas Baverez à 18h00

Salle des Ambassadeurs

« Nouveau monde, vieille France ? » 

Il analyse depuis plusieurs années les révolutions qui transforment le capitalisme et le système international actuel comme la mondialisation, la transition écologique ou le renouveau des passions nationales et religieuses. Il plaide pour un réarmement de nos démocraties dans de nombreux domaines.


 

Gaëtane Lespes à 18h00

Auditorium Lamartine

« Nanotechnologies, nanoparticules : à la découverte du nano-monde »

Nanotechnologies et nanoparticules : voici deux mots qui occupent notre quotidien, de nos vêtements à nos assiettes, de nos maisons à l’Environnement. Mais que savonsnous réellement des technologies du nano ? Nous verrons ensemble comment nanotechnologies et nanoparticules se définissent, quelle est leur histoire, comment elles nous accompagnent et vers où elles pourraient nous amener.


 

François Lenglet à 19h00

Auditorium Alfred de Vigny

« Échapper aux idées reçues » 

Journaliste spécialiste en économie. Actuellement sur RTL et directeur de l’économie à TF1 après être passé par France 2. Il est connu pour rendre accessible à tous les questions les plus techniques.

DIMANCHE 18 NOVEMBRE


 

Hans Hartje à 10h30

Auditorium Lamartine

« Pygmalion et Galatée : hier, aujourd’hui, demain »

Dans les Métamorphoses d’Ovide, Pygmalion s’éprend d’une statue qu’il a lui-même sculptée. Depuis, écrivains et cinéastes n’ont jamais cessé d’imaginer des Galatées toujours plus perfectionnées, et en tout cas préférables aux femmes réelles. On va voir par quelles étapes cette évolution est passée, et quel potentiel révolutionnaire les IA (Intelligences artificielles) recèlent à cet égard.


 

Cynthia Fleury à 11h00

Auditorium Alfred de Vigny

« La démocratie peut-elle guérir ? »

Soucieuse d’apporter la pensée dans les endroits où elle fait défaut, elle a créé une chaire de philosophie à l’hôpital pour apporter des réponses à la question : que veut dire « soigner » au XXIè siècle ?


 

Blandine Kriegel à 12h00

Salle des Ambassadeurs

« La scène pour la vie »

Philosophe, professeure des universités, ancienne présidente du Haut Conseil à l’intégration, conseillère de Jacques Chirac et ancien membre du Comité consultatif national d’éthique. Elle vient de publier Spinoza, l’autre voie dans lequel elle revient sur le caractère exceptionnel du philosophe néerlandais qui, selon elle, propose une vision alternative de la modernité.


 

Philippe Ducat à 12h00

Auditorium Lamartine

« Un monde irrémédiable : introduction à la pensée de Clément Rosset (1939-2018) »

Récemment disparu, Clément Rosset est l’un des principaux disciples français de Nietzsche. Son oeuvre invite à assumer avec jubilation l’impossibilité de doubler l’unique monde réel par un illusoire « monde vrai », « autre monde » ou « monde meilleur », censé répondre à toutes nos attentes.


 

Gilles Kepel à 12h30

Auditorium Alfred de Vigny

« Moyen-Orient : peut-on sortir du chaos ? »

Il parcourt la Méditerranée et le Moyen-Orient depuis quarante ans. Interrogé sur Daech et le terrorisme en France, il voit dans le courage des femmes yezidies le symbole d’une résilience qui devrait inspirer le monde. Connu et estimé pour son franc-parler et l’indépendance de son jugement notamment sur cette jeunesse occidentale enrôlée pour partie sur les réseaux sociaux, son dernier livre Sortir du chaos éclaire les enjeux des plus brûlants d’aujourd’hui...et de demain.


 

Laurent Alexandre à 13h00

Salle des Ambassadeurs

« L’intelligence artificielle peut-elle dominer l’intelligence humaine »

Chirurgien-urologue dans une première vie, chef d’entreprise et créateur du site internet Doctissimo dans une seconde puis chroniqueur dans plusieurs magazines dont Le Monde et L’Express, il s’est spécialisé dans le domaine de l’intelligence artificielle qui sera incontournable dans le monde de demain.  Persuadé que l’espérance de vie et les progrès de la médecine vont connaitre une croissance très rapide grâce aux nouvelles technologies, il vient nous faire part de ses espoirs et de ses craintes pour l’avenir.


 

Franck Miroux à 13h30

Auditorium Lamartine

« Creuser le passé pour construire demain : réécritures de l’histoire des pensionnats indiens au Canada. »

Mettre en exergue la démarche adoptée par certains artistes amérindiens afin de proposer une réécriture d’un chapitre douloureux de l’histoire des relations avec les communautés autochtones en Amérique du Nord. Son ambition est de réfléchir à la manière dont ces artistes, en se réappropriant le passé, participent à la construction de l’avenir des communautés dont ils sont issus.


 

Henri Lopes à 14h00

Salle des Ambassadeurs

« Afrique : il est déjà demain » 

Son livre intitulé : Il est déjà demain raisonne particulièrement avec le thème de cette cinquième édition. Henri Lopes, c’est une voix singulière. Celle d’un intellectuel aux mille vies toutes aussi riches les unes que les autres. Congolais de « sang-mêlé » comme il aime se qualifier, il se sent 100% Africain et 100% Français. De l’Afrique comme de la France, il a tant à nous dire...


 

François-Xavier Bellamy à 14h30

Auditorium Alfred de Vigny

« Le conservatisme, une révolution ? »

Tout jeune professeur de philosophie, il obtient un énorme succès populaire en 2014 avec son premier essai dans lequel il fait une analyse critique de la culture et de l’éducation nationale. Depuis il intervient régulièrement sur les plateaux-télés, les radios et les magazines d’actualités.


 

Jacky Cresson et Clovis Darrigan à 15h00

Auditorium Lamartin

« Un dialogue entre Mathématique et Chimie - la recherche des matériaux du futur »

Va-et-vient entre les mathématiques et la chimie. Les mathématiques pour penser les formes et en imaginer de nouvelles, mais aussi donner les outils d’exploration de structures chimiques. La chimie pour donner les contraintes du comportement des objets microscopiques dans lequel ces formes se construisent. Expliquer ce que l’on peut attendre de ces matériaux de demain, mais surtout de montrer que la recherche de ces nouveaux objets demande un dialogue profond entre plusieurs disciplines sans doute une des caractéristiques de la recherche de demain.

 


 

Francis Jauréguiberry à 15h30

Salle des Ambassadeurs

« L’individu hypermoderne face aux big data »

Les big data, le datamining et le profilage suscitent des inquiétudes concernant la protection de la vie privée et les formes de gouvernance de plus en plus informées par des algorithmes prédictifs. Sans négliger ces dangers, une position plus nuancée sera ici tenue.


 

Alexandre Adler à 16h00

Auditorium Alfred de Vigny

« Un temps d’apocalypses »

Quels sont les grands mouvements historiques en oeuvre ? L’histoire des hommes a tant à nous dire. Guerres, invasions, attentats, alliances d’hier et surtout de demain, il ravira tous les passionnés d’Histoire et de sciences politiques. Travailleur acharné, il détient une connaissance rare,  quasiment encyclopédique des XIXè et XXè siècles. Il apprécie et évalue les enjeux et les méandres de notre histoire contemporaine. Il en parle avec rythme, précision et tant de sérieux.


 

Discours de clôture à 17h30

Auditorium Alfred de Vigny