Pau

Rencontres Littéraires

Les idées mènent le monde

Pau

Rencontres Littéraires

Les idées mènent le monde

Les Rencontres Littéraires

Les Rencontres Littéraires

 

VENDREDI 18 NOVEMBRE

Renaud Carrier à 14h30 – Auditorium Lamartine

  • " Le progrès et le droit ou la théorie de la relativité "

Pascal Picq à 17h30 – Auditorium Alfred de Vigny

  • " L'incroyable aventure de l'humanité "
    Pascal Picq est le meilleur connaisseur actuel de l'histoire de l'Homme et de l'humanité. L'Homme qui a bien failli ne jamais apparaître. Il s'en est fallu d'un rien.... Passionnant.
    Cette rencontre sera précédée du discours d'ouverture 

Benoît de Guillebon, Gilles Pijaudier Cabot et Jacques le Cacheux à 18h – Salle des Ambassadeurs

  • " Progrès technologique, impact sur l'environnement et la gestion des déchets "

Laure Adler et Nathalie Loiseau à 19h – Auditorium Alfred de Vigny

  • Femme 21ème siècle 
    Laure Adler observe avec acuité et depuis longtemps la condition des femmes. Ses biographies de femmes célèbres font référence. Les femmes d’aujourd’hui sont-elles plus dangereuses ou bien sont-elles en danger ? Nathalie Loiseau a fait le pari que l’on peut parfaitement mener de front une prestigieuse carrière de haut fonctionnaire et une vie de famille heureuse. Féministe et croyante, elle fait des conformismes et s’avoue volontiers naïve, mais elle en fait une force. 

Étienne Klein à 19h30 – Salle des Ambassadeurs

  • " Quoi de neuf dans l'univers ? "
    Il est le spécialiste des questions de la physique du temps et de la matière. S’il n'y a pas de début au monde, il n'y a peut-être pas non plus de n du monde ? L'univers pourrait-il se "relancer" à l'in ni ? Le Big-Bang serait-il uniquement la collision de deux univers ? 

Abdennour Bidar à 20h30 – Auditorium Alfred de Vigny

  • " Un nouveau sens à la vie "
    Intellectuel respecté et in uent, Abdennour Bidar prône depuis très longtemps une modernisation de l'islam. Aujourd'hui, il dé nit les valeurs que l'on pourrait tous partager et transmettre et prône de nouvelles raisons de vivre pleinement, à égale distance de la religion et de la laïcité . 




 

SAMEDI 19 NOVEMBRE

Hélène Merle-Béral à 10h30 – Auditorium Alfred de Vigny

  • " Les femmes et la science "
    Hélène Merle-Béral nous invite à découvrir la vie des 17 seules femmes prix Nobel de Sciences sur 583 lauréats. Des trajectoires de vie marquées par la détermination, l’opiniâtreté pour triompher d’un monde encore marqué aujourd’hui par la suprématie des hommes. De là à penser que le comité Nobel mérite un prix de misogynie, il n’y a qu’un pas qu’Hélène Merle-Béral... ne franchit pas. 

Thierry Venin et Nicolas Santolaria à 10h30 – Salle des Ambassadeurs

  • " Robot, intelligence artificielle "
    Ils ont observé et analysé les nouvelles technologies et leurs usages pour comprendre comment le numérique et les robots transforment le rapport des hommes à la technologie et au monde, comment ces usages, qui s’inscrivent dans notre quotidien, ont changé la manière de se comporter en société. "La mutation nous guide-t-elle vers un monde meilleur ? Dis, Siri, as-tu la réponse ?" 

Julien Mattern à 10h30 – Auditorium Lamartine

  • " Le mythe du progrès en sociologie "

Pascal Bruckner à 12h – Auditorium Alfred de Vigny

  • " Y a-t-il un progrès en philosophie depuis Platon ? "
    Ce philosophe, très apprécié du public, n'a jamais hésité à prendre parti sur tous les grands sujets qui agitent notre société. Actuellement, chacun constate que notre façon de vivre change très rapidement et s'interroge sur le monde à venir. Premières constatations pour le temps présent et premières lumières sur notre place dans l'univers qui s'annonce. 

Clara Gaymard et Bérénice Bringsted à 12h – Salle des Ambassadeurs

  • " D’une génération à l'autre, un progrès ? "
    Bien plus qu’un dialogue mère- lle, c’est une conversation de générations. Un livre-débat qui permet de comprendre ce qui oppose malgré les transformations et les époques, du travail à l’éducation, de l’environnement à la démocratie rien n’est tabou et tout se discute. Une leçon d’écoute et d’échanges pour construire ensemble le monde. 

Jean Vallès et Pierre Cartier à 12h – Auditorium Lamartine

  • " Progrès mathématiques par Grothendieck "

Marion Darrieutort à 14h – Salle des Ambassadeurs

  • " Mutations et attente sociétale "
    Bercée par les années «Culture Pub», la Présidente de l'agence de communication «Elan-Edelman» vante la culture du risque et de l’audace en entreprise. Y compris pour les salariés ? Ayant vécu dans la peur du chômage, les jeunes générations diplômées n'espèrent même plus de CDI. Elles veulent construire leur emploi. Et même créer leur boîte... Une certaine idée du progrès ? 

Guillaume Rousseau à 14h – Auditorium Lamartine

  • " Icare amnésique ou la passion mortifère du progrès "

Luc Ferry à 14h30 – Auditorium Alfred de Vigny

  • " L’avenir du progrès "
    Comment la troisième révolution industrielle, le transhumanisme et l'ubérisation du monde vont bouleverser nos vies ? 

Guilhem et Richard Marazano à 15h30 – Salle des Ambassadeurs

  • " Les Trois Fantômes de Tesla "
    Une aventure rétro-futuriste en 1942, à New-York. Gratte-ciel immenses, machines étranges. Sous la plume des deux auteurs de cette BD, les États-Unis, en pleine guerre, ont besoin de bras pour faire tourner la machine. Et pour beaucoup, ce sont des femmes, qui remplacent les hommes partis au combat. Que change ce nouveau monde du travail pour la société ? Que serait notre monde si la guerre s'était déroulée autrement ? 

 

Abel Kouvouama à 15h30 – Auditorium Lamartine

  • " L’idée de progrès d'après Jean-Jacques Rousseau "

Thierry Breton à 16h – Auditorium Alfred de Vigny

  • " La révolution numérique : progrès ou innovation ? "
    C'est une révolution extraordinaire dont on ne perçoit que les débuts. Toutes les activités humaines sont concernées par la numérisation. Tous les dix-huit mois, nous produisons plus d'information que l'humanité a pu en générer depuis la nuit des temps. Le traitement de ces données va bouleverser notre monde. Parle-t-on de Progrès ou d'Innovation ? 

Bernard Werber à 17h – Salle des Ambassadeurs 

  • " Troisième humanité "
    Nous sommes une espèce jeune, envahissante, dépourvue de système d'auto régulation mais avec d'immenses potentiels dus à la maitrise des technologies notamment de communication et de voyage dans l'espace. L'histoire de notre espèce va faire un bond en avant même si ce bond se fera au prix de l'affrontement de menaces venant de l'espace ou des tensions internes. Mais n'est-ce pas ainsi que se crée l'Evolution ? 

Françoise des Boscs à 17h – Auditorium Lamartine

  • " Le Haut-Empire romain, une période de progrès ? "

Jean-François Kahn à 17h30 – Auditorium Alfred de Vigny

  • " Une histoire française "
    Il n'est pas seulement le célèbre polémiste que l'on connaît et que l'on apprécie. Il a écrit plusieurs ouvrages sur l'histoire des Français, notre histoire commune. Avec de très importantes surprises à la clé... 

Joël de Rosnay à 18h30 – Salle des Ambassadeurs 

  • " Le monde de demain "
    Il a toujours eu de l’avance pour décrypter les grands bouleversements technologiques à venir. La transversalité des usages et du pouvoir et le respect de la diversité façonnent aujourd’hui le monde de demain. Le passage de l’industrie standardisée à l’ère de l’industrie personnalisante, décentralisée et dé-standardisée va prendre du temps. Joël de Rosnay vient nous dire quel sera le monde de demain. 

Chantal Dupuy-Dunier et Joël Bastard à 18h30 – Auditorium Lamartine

  • " La poésie sera en avant " (Rimbaud)
    Rimbaud a écrit « La poésie ne rythmera plus l’action, elle sera en avant ». Progredi, à l’origine du mot progrès, signifie avancer. C’est la notion de progression en poésie que Chantal Dupuy-Dunier abordera au départ : « S’inscrire dans la ligne / du premier peintre / qui fit signe / sur les parois d’une grotte, / dans son projet de cathédrale, / dans l’indispensable inutilité de l’art. / Pour ce qui, / dans l’humain, peut dépasser l’humain. / Pour ce qui, /dans l’écrit, peut dépasser l’écrit.» (Éphéméride, Flammarion, 2009). Elle évoquera aussi la question des progrès techniques, scientifiques, sociaux. Qu’en est-il de leur réalité dans notre monde actuel ? La nature humaine est-elle capable de progresser ? « Que peut la poésie ? / Pour l’impossible, / je persiste. » De Beule et Le Sentiment du lièvre (Gallimard), marqués par la terre, à d’autres écrits sur l’Afrique comme Derrière le fleuve et Bakofé (Al Manar), mais surtout avec le récit Neil Armstrong Marchera sur la lune Joël Bastard nous dira comment il envisage le progrès à partir de la campagne et des gens qui y travaillent et y habitent. Le progrès n’est-il qu’urbain ? Quelle articulation entre des paysages en transformation rapide et l’écriture ? Y a-t-il un progrès dans la poésie et plus généralement dans la littérature ?

Jean-Philippe Collard et Guillaume Connesson à 19h – Auditorium Alfred de Vigny

  • " La musique au-delà du temps "
    La musique est un langage. Cette Rencontre permet de faire dialoguer un compositeur et un interprète, les deux acteurs essentiels qui rendent ce langage vivant et partagé. Nous parlerons de la maîtrise artisanale de leur Art avec comme objectif commun de rendre ce langage accessible au public. La musique progresse-t-elle ? La musique savante d'aujourd'hui a-t-elle sciemment occasionné une rupture avec le public populaire ? Que faut-il connaître pour être ému lors d'un concert ? ... 



 

DIMANCHE 20 NOVEMBRE

Jean Jouzel à 10h30 – Auditorium Alfred de Vigny

  • " Le climat otage du progrès "
    Avons-nous atteint un point de non-retour sur le réchauffement climatique ? Sans actes forts des États, les experts comme le prix Nobel de la Paix Jean Jouzel, le pensent. Les conséquences de ce réchauffement sont visibles aux quatre coins de la planète. Le progrès industriel, technique, économique, est-il un frein à la bonne santé de la planète et de ses habitants ? La COP21 a-t-elle réussi à changer la donne ? 

Jean-Claude Barreau à 10h30 – Auditorium Lamartine

  • " Le retour des grandes migrations "
    L'ancien directeur de l'Of ce des migrations internationales revient sur les conséquences de l'immigration en France et défend le peuple français des accusations de racisme qui lui sont faites. La France a désormais atteint un carrefour de l’Histoire, où s’ouvrent deux voies, sans retour en arrière possible... 

Philippe Ducat à 12h – Auditorium Lamartine

  • " Les usages philosophiques de l'idée de progrès "

Axel Kahn à 12h – Auditorium Alfred de Vigny

  • " Homme éternel ou homme nouveau "
    Le progrès matériel mène-t-il nécessairement au bien-être ? Dans son travail de biologiste mais aussi de médecin, Axel Kahn a toujours interrogé cette notion de progrès, critiquant ses conséquences sur les conditions de vie et de travail. Avec une question essentielle aux yeux de cet humaniste moderne : face aux dé s de la science, l'homme a-t’il encore la mesure de toute chose ? 

Nicolas Bourriaud, Marc Sanchez, Valery Grancher, Bernard Descamps et Jean-Claude Monod à 12h30 – Salle des Ambassadeurs

  • " Le progrès existe-t-il en art ? "
    Nous connaissons tous les différents mouvements artistiques du siècle passé devenus les moteurs de ce modernisme dans sa forme esthétique. En ce siècle de nouvelles pratiques artistiques, de nouvelles formes, de nouveaux paradigmes esthétiques sont apparus, et cela grâce à de nouveaux outils, et aux nouvelles réalités anthropologiques, économiques, sociales, politiques... La question du progrès peut-elle être posée en Art à l’heure de l’internet, l’AI, le big data, les réseaux sociaux ? 


 

 

Raphaël Enthoven à 14h – Auditorium Alfred de Vigny

  • " La grande aventure de la philosophie "
    Mieux se connaître et mieux comprendre le monde ont été de tous temps, les objectifs de la philosophie. Peut-elle encore nous aider aujourd'hui ? Est-elle devenue inutile ou plus indispensable que jamais ? 

Jean-Michel Treille à 14h – Salle Lamartine

  • " la Révolution numérique, réinventons l’avenir "

    Accélération du progrès, filets numériques aux mailles de plus en plus fines , ne faut –il pas s’interroger sur les ombres et lumières de la Révolution numérique engendrée  par la mondialisation et la société de consommation portées au niveau de chacun par internet.. A moins d’accepter une évolution programmée par les grands groupes de l’économie mondiale et du  Web, à  moins d’ignorer les  impasses du mode de croissance actuel,  les défis économiques, sociaux d’aujourd’hui et demain encore, ne faut- il pas  nous organiser et agir pour réinventer et reprendre en main notre Avenir ?

 

Général Irastorza à 14h30 – Salle des Ambassadeurs

  • " Les nouvelles guerres "
    Tout Progrès d’une société mérite d’être évalué à l’aune de notre sécurité individuelle et collective. Est-ce que renoncer à se défendre est un progrès de notre société ? 

Jacques Weber à 15h30 – Auditorium Alfred de Vigny

  • " 25 siècles de théâtre "
    Inoubliable Cyrano de Bergerac, Jacques Weber est devenu une véritable légende du théâtre. Il nous dira, il nous criera, combien le théâtre, cet art si puissant, est indispensable à nos vies depuis toujours. Le théâtre, c'est notre vie multipliée. 

Paule Constant à 16h – Salle des Ambassadeurs

  • " Des chauves-souris, des singes et des hommes "
  • Ce thriller pose la question du progrès dans l’humanité. Qu’est-ce qui a changé du « Des souris et des hommes » de Steinbeck au « Des chauves-souris, des singes et des hommes » de Paule Constant ? L’humanité fait-elle du sur place ? 

Discours de clôture à 17h30 – Auditorium Alfred de Vigny

 

 

11h00

- Salle des ambassadeurs -

Sophie Séronie-Vivien

« D’une génération à l’autre : des racines et des ailes »

Avec « La libellule », Sophie Séronie-Vivien revient sur un épisode précis de la vie d'Alfred Coste, concepteur d'un ULM mû par un seul pédalier excentré et qui n’est autre que son grand-père. Un hommage au rêve et à la paix, doublé d'une réflexion sur le sens de la vie. Elle interviendra sur la transmission de génération en génération.


 

Rochelle Fack

« J’en suis venue aux mots »

Pourquoi et comment la création littéraire est devenue fondamentale pour cette romancière, quels livres et enseignants l'ont marquée, pourquoi elle est passée du statut de lectrice à celui d’écrivain… c’est sous un angle pédagogique que la romancière va expliquer tout cela aux collégiens et lycéens.

14h00

- Salle des ambassadeurs -

[ Plus de réservation - Places à retirer le jour de la Rencontre ]

 

Paulette Préhembaud - Unicef

« Les enfants et les jeunes ont droit à la parole »

Droits à l’éducation, à la participation et à l’expression sont les thèmes retenus par Paulette Préhembaud, secrétaire générale à l’Unicef, pour sensibiliser les collégiens et les lycéens présents aux Idées mènent le Monde cette année.

15h00

- Auditorium Lamartine -


 

 

16h00

- Salle des ambassadeurs -

Fabrice Parme

« Le passage de l’enfance à l’adolescence »

Comment parler de l’enfance à des adolescents ? Fabrice Parme, auteur de Bandes-dessinées et de dessins animés va expliquer aux collégiens et lycéens présents dans la salle le passage de l’enfance à l’adolescence. Il va illustrer ses propos en s’appuyant à la fois sur la série « La Famille pirate » et les bandes dessinées Astrid Bromure, Spirou, Jardins sucrés, ...


 

 17h00

- Auditorium Alfred de Vigny -

Cette Rencontre sera précédée du discours d'ouverture
[ Plus de réservation - Places à retirer le jour de la Rencontre ]

Marek Halter

« Une enfance qui a décidé de toute une vie »

Comment guérir d'une telle enfance ? À cinq ans, il a vécu dans le ghetto de Varsovie, puis fui les nazis jusqu'à Moscou. Puis renvoyé dans un camp de déportés avec un million d'autres réfugiés où sa jeune sœur est morte de faim. Puis retour en Pologne avant d'arriver à Paris à l'âge de 15 ans. Tant de drames, de douleurs et de privations feront ensuite de sa vie un long combat pour la liberté et la paix.


 

 

 

 

 

 18h00

- Auditorium Lamartine -

 

[ Plus de réservation - Places à retirer le jour de la Rencontre ]

Emilie Matignon et Christian Thibon

« Enfants soldats, enfants des rues, enfants précaires, en Afrique de l'Est »

Dans la région des Grands Lacs, en Afrique orientale, la vulnérabilité et la précarité des enfants et des adolescents-jeunes se sont accrues ces dernières années, en raison d’un développement économique et social inégal, mais aussi du fait de situations politiques, conflictuelles ou post-conflictuelles. Elles s’imposent dans les villes et dans les campagnes, et s’accompagnent d’une multiplication de cas extrêmes, alors que la société civile, les organisations non gouvernementales et la communauté internationale en dévoilent les manifestations violentes. Ainsi, depuis plusieurs années, s’est imposée la question sensible des « enfants-soldats », une condition déconcertante qui cumule la violence subie mais aussi celle portée par les enfants et les adolescents qui ne doit occulter la précarité des enfants, des jeunes "hors les liens".
Cette question a été abordée dans la cadre d'une recherche de l'Agence Nationale de la Recherche, par des universitaires palois, européens et leurs collègues kenyans, ougandais, rwandais et burundais.
Emilie Matignon, chercheuse attachée au LAM-UPPA travaille sur les droits des enfants dasn la cadre de la justice transitionnelle; Christian Thibon, professeur UPPA-LAM, travaille sur la démographie historique des Grands Lacs Africains.


 

 

19h

- Auditorium Alfred de Vigny -

[ Plus de réservation - Places à retirer le jour de la Rencontre ]

 

 

Marlène Jobert

« Il était une fois une enfance »

Elle ne connaît pas qu'une mais 3 enfances. Tout d'abord, celle qui l'a menée d'Alger à Paris en passant par Dijon, la sienne, qu'elle raconte dans son livre "Les baisers du Soleil". Puis, celle de ses filles pour lesquelles elle s'est consacrée à plein temps après une immense carrière au cinéma où elle donnait la réplique à des monstres sacrés (Charles Bronson, Jean-Paul Belmondo, Lino Ventura, Orson Welles, Bernard Blier, Philippe Noiret, Kirk Douglas...). Et enfin, celle des enfants d'aujourd'hui pour qui elle créé et conte des histoires depuis près de 30 ans.


 

 

20h30

- Auditorium Alfred de Vigny - 

[ Plus de réservation - Places à retirer le jour de la Rencontre ]

Jean-François Kahn et Franz-Olivier Giesbert

« Un nouveau monde en train de naître ? »

Ce sont deux parmi les journalistes français les mieux informés et les plus indépendants de notre pays. Chacun d'eux a choisi de prolonger ses recherches par la publication de livres. Réfutant le constat que nous traverserions une simple crise, ils nous diront ce qu'est, à leur sens, la période que nous traversons et esquisseront nos futurs possibles.

SAMEDI 21 NOVEMBRE

10h30

- Auditorium Lamartine -

Hans Hartje

« Enfance et roman »


 

11h00

- Salle des Ambassadeurs -

[ Plus de réservation - Places à retirer le jour de la Rencontre ]

Elsa Boublil

« Le blues des enfances blessées »

Elle est la voix  du jazz et du classique sur France Inter. Elle est aussi le corps de « Body blues », son livre où elle dévoile, avec pudeur, son enfance abusée et nous raconte comment ses douleurs et ses angoisses  l’ont construite et déconstruite. Elle se reconstruit avec les mots et sa famille. Elle est aujourd’hui femme, mère, journaliste, écrivain, militante et conteuse musicale.


 

12h00

- Auditorium Alfred de Vigny -

[ Plus de réservation - Places à retirer le jour de la Rencontre ]

Pascal Bruckner 

« Entre père et fils : un homme »

Il fut classé dans les années 1970 parmi les " nouveaux philosophes", mais s'est surtout distingué par ses romans et essais qui connurent d'importants succès. Dans son dernier livre, " un bon fils", le romancier revient sur ses relations particulièrement difficiles avec un père très brutal et favorable aux thèses nazies.


 

 

14h00

- Salle des ambassadeurs -

[ Plus de réservation - Places à retirer le jour de la Rencontre ]

Caroline Eliacheff et Xavier Pommereau

« Peut-on quitter l’enfance ? »

Le Dr Xavier Pommereau est pionnier de la prévention du suicide chez les jeunes, et spécialiste incontournable des troubles graves de l'adolescence. Il est à l'origine de « clash-back », un simulateur numérique de comportement adolescent très innovant. Psychanalyste, pédopsychiatre et fille de Françoise Giroud, Caroline Eliacheff est également scénariste de films pour Claude Chabrol (la Cérémonie). Très sensible à la cause des tout-petits, elle privilégie dans son travail l'ouverture d'esprit et le rejet des certitudes tout comme Xavier Pommereau, qui développe une approche bienveillante et résolument positive de l'être humain.


 

 

14h00

- Auditorium Lamartine -

Julien Bois

« L'enfance du mouvement : un enjeu majeur de santé publique »

Julien Bois est Maître de Conférences en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives à l’Université de Pau et de Pays de l’Adour. Ses recherches portent sur les déterminants de l’activité physique et la mise en place de stratégies de promotion efficientes. A cet égard, le rôle de la famille est plus particulièrement approfondi


 

 

15h00

- Auditorium Alfred de Vigny -

[ Plus de réservation - Places à retirer le jour de la Rencontre ]

Philippe Torreton

«Une enfance éclairée, repère d’une vie »

Il est monté à Paris de sa Normandie natale. Il a été pensionnaire de la Comédie Française puis acteur césarisé et artiste engagé qui n'hésite pas à dire publiquement ce qu'il pense. En Normandie, il était enfant puis adolescent. Il est ce "gars de la ville" qui n'oublie pas qu'il vient de la campagne pour mieux mesurer son parcours de vie et assumer ce qu'il est aujourd'hui. C'est donc avec son regard de petit garçon qu'il a rendu hommage à sa "Mémé" dans un livre qui nous rappelle la France des campagnes, celle de la modestie et de l’humilité.


 

 16h00

- Auditorium Alfred de Vigny -

[ Plus de réservation - Places à retirer le jour de la Rencontre ]

Christophe Galfard

« L’enfance de l’univers »

C'est aux côtés de Stephen Hawking, qu'il a commencé d'étudier et avec lequel il a publié ses premiers ouvrages. Cette année il a publié " l'univers à portée de la main" chez Flammarion. Il nous dira les secrets de la naissance du monde et ceux des immensités qui nous entourent.


 

 

 

 

 

16h00

- Auditorium Lamartine -

Paul de Brancion et Christophe Lamiot Enos

 

« Fils de, père de, questions de filiation », Lecture de poèmes

Christophe Lamiot Enos a publié une oeuvre poétique importante chez Flammarion et dirige actuellement une ambitieuse collection de traduction français/américain et américain/français tâchant d'établir des ponts poétiques entre les deux pays, tandis que Paul de Brancion a mené de pair une longue carrière de romancier et de poète, publié en partie chez Lanskine, est rédacteur en chef de la revue Sarrazine et dirige l'Union des poètes & Cie qui défend l'existence de la poésie. Tous deux viendront lire des textes et échanger autour de la question de la filiation qui hante leurs oeuvres récentes : comment être père ? comment être fils ? L'entretien sera animé par Armelle Leclercq, poète et universitaire.


 

17h00

- Auditorium Alfred de Vigny -

[ Plus de réservation - Places à retirer le jour de la Rencontre ]

Pierre Perret

« L’enfance éternelle »

Auteur, compositeur et amoureux de notre langue. Depuis cinquante ans, il écrit et chante des succès dont chacun se rappelle quel que soit son âge. Sa proximité, sa tendresse pour l'enfance ont forgé sa personnalité et justifié la création de tant d'écoles qui portent son nom.


 

 

18h00

- Salle des Ambassadeurs -

[ Plus de réservation - Places à retirer le jour de la Rencontre ]

Fred Vargas et Marc Dugain

« L’enfance, l’école de la création »

Une enfance et une adolescence vécue avec une grande complicité et un goût immodéré pour la lecture orienteront le tournant littéraire des deux amis. Fred Vargas connaîtra le succès avec plusieurs romans policiers mettant en scène, pour la plupart, le commissaire Adamsberg, notamment dans le célèbre « Pars vite et reviens tard ». Après une carrière dans la finance et la direction d’une compagnie aérienne, Marc Dugain sort son premier roman « La Chambre des officiers » couronné par une vingtaine de prix littéraires. Réalisateur de trois longs métrages, il publie cette année « Quinquennat ».


 

 18h00

- Auditorium Lamartine -

[ Plus de réservation - Places à retirer le jour de la Rencontre ]

Golo Zhao

« Invincible enfance »

Scénariste, dessinateur et coloriste, Golo Zaho construit une oeuvre empreinte de poésie, de sensibilité et d'onirisme, qui raconte également ses racines chinoises. Qualifié de "magicien des émotions", il plonge ses personnages, enfants, adolescents ou orphelins candides, dans le chaos du monde et de l'Histoire, qu'ils devront traverser avec obstination et courage.


 

 

18h30

- Auditorium Alfred de Vigny -

[ Plus de réservation - Places à retirer le jour de la Rencontre ]

Cédric Villani

« Les mathématiques et l’esprit d’enfance »

Il est un des mathématiciens français les plus éminents et les plus doués de sa génération. Directeur de l'Institut Henri Poincaré, il a reçu en 2010 la plus haute distinction mondiale avec la médaille Fields. Personnalité rare, il souligne dans son dernier ouvrage combien, et contrairement à une réputation trompeuse, les mathématiques comportent de liens avec l'imagination, la poésie, la musique et même combien elles se trouvent mêlées à notre vie de tous les jours.

DIMANCHE 22 NOVEMBRE

 

10h30

- Auditorium Lamartine -

[ Plus de réservation - Places à retirer le jour de la Rencontre ]

Paule Constant

« C’est fort l’enfance »

Née à Gan, près de Pau, Paule Constant est l'enfant du pays de cette deuxième édition des Rencontres Littéraires. Elle a toutefois passé son enfance et une bonne partie de sa vie aux quatre coins du monde. Professeur des Universités, elle vit maintenant à Aix-en-Provence, où elle écrit son œuvre. L’enfance, l’éducation des filles, la condition féminine, la justice, le colonialisme sont les grands thèmes de l’inspiration d’une œuvre qu’elle a conçue d’emblée, dans sa totalité, comme un témoignage sur la condition humaine.


 

 11h00

- Salle des ambassadeurs -

[ Plus de réservation - Places à retirer le jour de la Rencontre ]

Mireille Dumas

« Enfances et confidences »

Journaliste, réalisatrice, productrice et animatrice à la télévision française. C'est en créant et animant des émissions spécialisées dans l'entretien sur un mode intime - avec des personnes connues ou anonymes - que Mireille Dumas devient une des figures emblématiques du paysage audiovisuel français. Lancée en 1992, « Bas les masques » est la première de ses émissions. Sa démarche est très influencée par la psychanalyse.


 

11h30

- Auditorium Alfred de Vigny -

[ Plus de réservation - Places à retirer le jour de la Rencontre - DERNIERE MINUTE : RENCONTRE REPORTEE A 12h45 - ]

Axel Kahn

« Les parents font-ils les enfants ? »

Médecin, chercheur, il présida aussi l'Université Descartes à Paris. Il est une des personnalités médicales les plus connues en France et à l'étranger par ses travaux, mais aussi par ses prises de positions publiques sur tous les grands sujets qui préoccupent les français. Il nous dira ce qu'établissent les derniers travaux sur la génétique et aussi ce qu'il a découvert de nous en franchissant 4000 kilomètres à pied dans notre pays lors des deux dernières années.


 

Sandrine Garcia et Anne-Claudine Oller

« Réapprendre à lire : un jeu d'enfant ? »

Sandrine Garcia est sociologue, professeur de sciences de l’éducation à l’Université de Bourgogne Franche-Comté et chercheuse à l’IREDU. Anne-Claudine Oller est sociologue, maître de conférences en sciences de l’éducation à l’Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne et chercheuse au LIRTES.
Elles viennent, ensemble, de publier "Réapprendre à lire, De la querelle des méthodes à l'action pédagogique" dans lequel elles font un constat sévère des méthodes actuelles d’apprentissage de la lecture. A partir d’une enquête de terrain menée durant trois ans dans plusieurs écoles primaires, elles démontrent que des méthodes dites progressistes accentuent les clivages sociaux au lieu de les diminuer et elles proposent une manière plus égalitaire d’apprendre à lire, centrée notamment sur l’entraînement et la répétition.

 

 

 

12h30

- Salle des Ambassadeurs -


 

14h00

- Auditorium Alfred de Vigny -

[ Plus de réservation - Places à retirer le jour de la Rencontre ]

 

Michel Drucker

« Quand l’enfance est de retour »

Il est certainement l'homme de télévision le plus célèbre en France depuis des décennies, et nos concitoyens le désignent toujours parmi les personnalités les plus appréciées. On croyait donc tout savoir à son sujet. Et voilà que dans son dernier ouvrage, " une année pas comme les autres" agenda de son année 2014-2015, nous découvrons une personnalité inconnue, ses réactions à tous les derniers événements et un très surprenant retour vers son passé.


 

 

14h00

- Auditorium Lamartine -

[ Plus de réservation - Places à retirer le jour de la Rencontre ]

Colombe Schneck

« L’enfance survit-elle à l’exil ? »

Elle est journaliste de radio, réalisatrice de documentaires et écrivain. Elle écrit une chronique littéraire quotidienne diffusée sur France Inter. Elle obtient le prix Messardière 2014 pour « Mai 1967 ». Elle a publié, entre autres, chez Stock, « L’Increvable Monsieur Schneck », « Val de Grâce » et son dernier roman « Sœurs de miséricorde ». Aux éditions Grasset elle publie « La Réparation », traduit dans plusieurs pays, et un récit, « Dix-sept ans », dans lequel elle revient sur l'IVG qu'elle a subi à cet âge.


 

 

14h30

- Salle des ambassadeurs -

[ Plus de réservation - Places à retirer le jour de la Rencontre ]

Aldo Naouri

« Soigner l’enfance »

Médecin pendant près de quarante ans auprès des enfants, Aldo Naouri s'est aussi intéressé à leur environnement, et en particulier à leurs parents. Son leitmotiv : aider de toutes sortes de façons les parents à assumer le « métier » qui est le leur et que Freud classait, avec « gouverner » et « psychanalyser » dans les trois métiers impossibles à exercer. A la retraite, il prolonge désormais sa mission sur Internet avec un site dédié au dialogue avec le public sur cette thématique cruciale.


 

 

15h30

- Auditorium Alfred de Vigny -

[ Plus de réservation - Places à retirer le jour de la Rencontre ]

 

Luc Ferry

« Enfances de tous les temps »

Professeur agrégé de philosophie, agrégé de sciences politiques,  ancien ministre de la Jeunesse, de l’Éducation Nationale et de la Recherche. Egalement ancien éditorialiste à « L'Événement du jeudi », « L'Express », « Le Point » puis au bimensuel économique « Challenges », Luc Ferry est l'auteur de nombreux ouvrages traduits dans une quarantaine de langues. Il déplore que le système éducatif français fabrique de l'échec. Son action ministérielle est marquée notamment par ses mesures autour de la lutte contre l’illettrisme. Il interviendra sur les « Enfances de tous les temps ».


 

Philippe Ducat

« Idéologie de l’enfance »

Né en 1967 à Nice, ancien élève de l’ENS Fontenay/Saint-Cloud, Professeur agrégé de philosophie à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour depuis 1997. Co-traducteur des Leçons sur l’éthique et la théorie de la valeur, de Husserl (PUF, 2009). Publications récentes : « Les Antigones de Straub et Huillet », in Sylvain Dreyer, (dir.) : Littérature et cinéma en miroir, Presses de l’UPPA, 2013 ; « Y a-t-il un héritage politique de Jean Genet ? », in Méthodes ! Revue de littératures, n° 19 (2011) ; « Avec ou sans Carl Schmitt ? Le droit constitutionnel selon Olivier Beaud et Stéphane Rials », in Ph. Nélidoff (dir.), Les Facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche, t. I, Presses de l’Université Toulouse I Capitole, 2011.

 

 16h00

- Auditorium Lamartine -

[ Plus de réservation - Places à retirer le jour de la Rencontre ]

 

 16h30

- Salle des Ambassadeurs -

[ Plus de réservation - Places à retirer le jour de la Rencontre ]

Olivier Revol

« L'enfance des surdoués »

Ce grand psychiatre de l’Enfant et de l’Adolescent va nous parler des surdoués. Son ouvrage « On se calme ! Enfants agités, parents débordés » dévoile les principales difficultés des enfants à haut potentiel. Comment vivent-ils cette enfance ? C’est ce que nous allons découvrir...


 

17h30

Auditorium Alfred de Vigny

Discours de clôture