Pau

Rencontres Littéraires

Les idées mènent le monde

Pau

Rencontres Littéraires

Les idées mènent le monde

Golo Zhao « Invincible enfance »

Aussi timide un micro en face de la bouche qu’habile un crayon en main, Golo Zhao a démontré lors de son intervention qu’un bon dessin valait mieux que de grands discours.

« J’étais un enfant réservé et passionné par le dessin », reconnait Golo Zhao. Une passion qu’il le poussait à dessiner dans l’un de ses manuels scolaires. Un manuel qui lui a été un jour subtilisé par l’une de ses professeurs en raison de la mauvaise volonté qu’il affichait à vouloir dessiner sur le tableau de l’école, servant de journal. « C’est vrai que j’avais une forte personnalité et que je n’avais pas envie d’y contribuer », concède-t-il. Dans la Chine des années 80, marqué la politique de à l’enfant unique, Golo Zhao est parvenu à tirer son épingle du jeu par son talent. Reconnu dans son pays comme un auteur, dessinateur et réalisateur de talent, il a été plusieurs fois primé en Asie et connu un grand succès avec les neuf volumes de « La balade de Yaya ». Même si l’histoire de cette petite fille laisse à penser que les enfants pourraient être invincibles, il ne croit pas que cela puisse se transposer dans la vie de tous les jours. Il espère également dans les années à venir qu’une petite fille chinoise deviendra l’égal d’un garçon.