Pau

Rencontres Littéraires

Les idées mènent le monde

Pau

Rencontres Littéraires

Les idées mènent le monde

Julien Mattern

Maître de conférence en sociologie
Université de Pau et des Pays de l'Adour
Laboratoire SET, Société, Environnement, Territoire

Pour Julien Mattern, Maître de conférence en sociologie à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, « l'idée que jusque dans les années 1980, la société occidentale était dans une forme d'extase progressiste est une idée reconstruite ». En effet, dès le 19ème siècle, les sociologues classiques constatent les effets néfastes du progrès tout en se résignant à l'embrasser. Julien Mattern illustre ce rapport paradoxal de la sociologie au progrès, par la pensée d’Émile Durkheim : alors que ce sociologue français de la seconde moitié du 19ème siècle observe l'explosion du taux de suicides à son époque, il établit que le progrès est une loi de la nature qui s'impose aux hommes. Si le présent semble si chaotique, c'est parce que le monde est en transition. Georges Friedmann, sociologue du 20ème siècle, déplore la perte de contact avec la Nature, même s'il juge lui aussi qu'elle est inéducable. Pour Julien Mattern « l'adhésion des classiques au mythe du progrès relève d'un pari : celui que l'on peut sortir par le haut en opérant la transition la plus harmonieuse possible humanisant le progrès. »