Pau

Rencontres Littéraires

Les idées mènent le monde

Pau

Rencontres Littéraires

Les idées mènent le monde

Pascal Bruckner

« Y a-t-il un progrès en philosophie depuis Platon ? »

 

Une fois de plus le célèbre philosophe a pris les chemins de traverse... Dès son plus jeune âge, il fait sienne la pensée de Camus, qui critique « la passion des hommes du XXème siècle pour la servitude », en référence au goût des peuples pour le totalitarisme. Aujourd'hui, s'il comprend que le progrès, mis au service d'un projet mortifère pendant les guerres, puisse être contesté, il appelle les individus à garder la raison. Le progrès n'est  critiqué qu'en occident. L'idéologie anti-progrès n'est-elle donc pas celle d'un enfant gâté ? Mais cette interrogation ne résout pas la question de savoir pourquoi, aujourd'hui, et notamment en France, nous doutons autant de notre avenir. Pour Bruckner, le peuple français est le produit d'une double influence philosophique. Voltaire, l'homme du progrès et du commerce, et Rousseau, l'homme de la nature et de la vertu. C'est cette contradiction fondamentale que nous ne cessons de gérer.