Pau

Rencontres Littéraires

Les idées mènent le monde

Pau

Rencontres Littéraires

Les idées mènent le monde

Bernard Werber

Bernard Werber a une foi indéfectible en l'avenir. L'humanité a toujours connu une période de renaissance après un effondrement de civilisation. C'est donc avec un optimisme affirmé qu'il imagine une mutation de l'homme qu'il nomme troisième humanité. Le romancier nous raconte, en se référant au principe du battement d'aile du papillon, pourquoi il espère voir l'homme renoncer à l'envie de « toujours plus » pour préférer l'harmonie à l'envie de croissance. Car, il fait le constat que les espèces animales qui survivent, ont pour point commun d'être plus féminines, plus sociales et plus petites.

L'auteur de la trilogie des fourmis est assuré que notre vie est précieuse et qu'il est primordial d'avoir une vision à long terme de notre avenir pour inventer ensemble une nouvelle humanité.