Pau

Rencontres Littéraires

Les idées mènent le monde

Pau

Rencontres Littéraires

Les idées mènent le monde

Jean-Philippe Collard et Guillaume Connesson

Jean-Philippe Collard et Guillaume Connesson

Le pianiste Jean-Philippe Collard voit la musique comme un passeport qui lui permet d'aller de scène en scène « avec le sentiment d'avoir le pouvoir de parler au monde entier ». Un point de vue partagé par le compositeur Guillaume Connesson, pour qui « la musique est un langage,mais sans parole, sans signifiant, avec une syntaxe, un vocabulaire … Et comme tout langage, elle a connu une grande évolution et des ruptures. »

Alors l'Histoire de la musique serait-elle l'histoire de la complexification et de la sophistication du langage ? Est-ce que Beethoven annonce Wagner ; Wagner annonce Berlioz etc. ? Guillaume Connesson rappelle que « l'histoire de la musique date du 19ème siècle. C'est une science interprétative. En fonction de sa grille idéologique, on peut lui faire dire ce qu'on veut ».

 Entre également en jeu l'organisation de ce langage dans la durée. « Un peintre recule pour apprécier les contrastes de son tableau, explique Guillaume Connesson. Pour le compositeur, cet espace c'est le temps. » Du point de vue de l’interprète qu'est Jean-Philippe, le temps entre en jeu une fois sur scène car « l'artiste est comme un éponge devant son environnement », ce qui peut l'amener à jouer plus ou moins vite.