Pau

Rencontres Littéraires

Les idées mènent le monde

Pau

Rencontres Littéraires

Les idées mènent le monde

Marc Sanchez, Valéry Grancher, Bernard Descamps et Jean-Claude Monod

Marc Sanchez, Valéry Grancher, Bernard Descamps et Jean-Claude Monod

Marc Sanchez, Bernard Descamps, Jean-Claude Monod et Valéry Grancher ont apporté des réponses à cette interrogation en s’appuyant sur l’art contemporain. Selon Jean-Claude Monod la question du progrès dans l’art, était déjà d’actualité au temps d’Aristote. L’art ne repose pas sur des recettes toutes prêtes, il recèle une part d’imprévisibilité. « Il faut être ambitieux et pertinent pour pratiquer l’art contemporain », souligne Jean-Claude Monod. Et les nouveaux outils tels qu’internet, l’intelligence artificielle, le big data et les réseaux sociaux influencent-ils l’art ? Ils sont l’une des réponses et en guise d’illustration, Valéry Grancher projete sur l’écran de la salle une image de Jon Rofman. La scène représentait une pièce hostile, composée d’objet de rebut, à l’intérieur de laquelle les écrans de l’ordinateur et de la télé étaient colorés et semblaient vivants. « Cela démontre la solitude des personnes malgré la multiplication des outils de communication moderne, témoigne le cinéaste J-C Monod. L’isolement de l’individu est prégnant dans ce monde ultra médiatique. » Le progrès dans l’art se mesure aussi par l’apparition de nouvelles techniques comme la peinture abstraite grâce à Photoshop ou par des transformations sur imprimantes. « Aujourd’hui, il n’y a rien de nouveau à utiliser des moyens modernes pour réaliser une œuvre d’art », nuance Marc Sanchez, directeur du développement culturel au centre national des arts plastiques de Paris.