Pau

Rencontres Littéraires

Les idées mènent le monde

Pau

Rencontres Littéraires

Les idées mènent le monde

Léopold Eyharts

Conférence de Léopold Eyharts sur le thème de « La passion de l'espace »

Nous n'avons pas tous la chance de vivre nos rêves d'enfant. Léopold Eyharts, spationaute basco-béarnais a vécu, lui, son rêve d'espace par deux fois. Deux missions qui nous permettent de prendre de la hauteur dans l'univers de la passion.

« J'avais 12 ans quand les premiers hommes ont marché sur la lune. En construisant des fusées de papier, je me disais : si l'occasion se présente un jour, je le ferai ! ».

Sélectionné une première fois en 1985, puis en 1990, il ne connaîtra son premier vol stratosphérique  qu'en 1998. « L'entraînement est long avant de pouvoir quitter la Terre et les contraintes de vol sont importantes. Mais lorsque vient le moment du départ, l'excitation est à son maximum... même si au final, on ne voit pas grand chose ».

Vibrations, bruits de vannes, la fusée vit en-dessous du siège. Et « en un éclair, nous sommes propulsés à 300 km de la Terre ». Un voyage ascensionnel de 8 minutes seulement mais un intense moment de sensations. Et puis soudain, tout s'arrête, les moteurs, le bruit : « ça y est, j'y suis ! Nous voilà en apesanteur ». 

Parti du Kazakhstan en février sous la neige, Léopold Eyharts a ainsi pu voir le Pacifique 15 minutes plus tard et faire le tour de la Terre toutes les 1h30 durant sa mission.

Et quand on revient ? « Il y a quand même comme un vide ».