Pau

Rencontres Littéraires

Les idées mènent le monde

Pau

Rencontres Littéraires

Les idées mènent le monde

Henri Lopes

« Afrique : il est déjà demain »

Voir l'image en grand

Voir l'image en grand

Voir l'image en grand

Henri Lopes, ancien premier ministre du Congo et romancier revient, au travers d'anecdotes de son enfance, de sa vie d'étudiant et d’homme d’État, sur son parcours militant pour l'indépendance des pays d'Afrique et leur devenir.

Ses propos débutent par la définition de l'identité, primordiale pour les pays et les peuples colonisés. Nous sommes tous faits de trois identités : l'identité originelle, dont nous devons être fiers mais qu'il faut dépasser pour arriver à l'identité nationale, qui nous fait vivre parmi les autres. Se rajoute alors aussi une identité plus farfelue, l'identité personnelle qui nous rend particulier : « ces trois identités sont comme les 3 cordes d'une guitare dont il faut jouer ; si une corde casse, la mélodie est ratée ».

Une fois ce constat établi, Henri Lopes va militer pour « une indépendance mais dans l'unité », car, à la question « l’Afrique est-il le prochain pays émergent ? », il répond que l'unité de l'Afrique est essentielle car dans le monde qui vient il n'y a pas de place pour les petits : « Pour avoir un poids dans le concert souvent un peu grinçant des nations, il faut avoir des millions de personnes derrière soi, il n'y a pas d'autres solutions que sans doute sous la forme de grands ensembles »