Pau

Rencontres Littéraires

Les idées mènent le monde

Pau

Rencontres Littéraires

Les idées mènent le monde

Actualités

Olivier Krumbholz : « Alexandra a un rôle important »

krumb

À quelques jours de l'entame de la préparation de l'Euro 2018 et du match amical au Palais des sports face au Brésil, dimanche 25 mars à 16h, le sélectionneur Olivier Krumbholz a répondu à nos questions.

Comment abordez-vous ce match face au Brésil ?
« Nous voulons progresser dans le jeu, donc c'est essentiel de s'y mettre tout de suite. Par moment les équipes attendent de se rapprocher de l'échéance pour entamer ce travail, mais pour ma part, je pense qu'il faut exploiter tout le temps de préparation. Cette semaine rentre dans ce cadre et sonne le début de notre préparation. »

 

Après le titre mondial vous avez déclaré : nous ne sommes que champions du monde. Est-ce une façon de relativiser ?
« Oui, c'est une façon de relativiser ! On vit dans un monde compliqué et avant d'être entraîneur ou joueuse, nous sommes des citoyens. Dans notre pays, tous les gens ne nagent pas dans le bonheur. Si, avec le titre mondial, on a pu leur apporter un peu de bonheur tant mieux, mais je n'oublie pas les tragédies auxquelles nous sommes confrontés au quotidien. Même si c'est notre métier, le hand n'est qu'un jeu. Il faut savoir relativiser et penser à ceux qui sont dans la souffrance. »

 

Lors du prochain Euro, ne craigniez-vous pas que votre équipe soit très attendue ?
« Bien sûr ! On a suscité de l'envie et peut-être même un peu de jalousie car lorsque c'est la Norvège qui gagne, personne ne se pose de question tant elle domine notre sport. En revanche, quand une autre équipe s'impose, beaucoup se disent qu'elles auraient, elles aussi, mérité de le faire. On sait que la réaction du milieu va être violente de tous côtés. Les Norvégiennes voudront prendre leur revanche et les autres équipes nous attendrons de pied ferme. Nous devons assumer cette situation d'autant que nous jouerons cet Euro à domicile, en France, durant lequel on attend un gros soutien populaire. »

 

Dans votre groupe la Béarnaise Alexandra Lacrabère tient une place importante. Quelles sont ses qualités ?
« Alexandra c'est quelqu'un qui a le jeu dans la peau, qui aime le jeu collectif. C'est une joueuse qui adresse de très bonnes passes à ses partenaires et notamment au pivot. Alex joue beaucoup pour les autres, elle est très précieuse dans l'organisation du collectif, tant sur le terrain mais également en dehors parce qu'elle participe beaucoup aux discussions tactiques. Elle aime parler de la construction du jeu et ensuite mettre les choses en application sur le terrain. »

 

A bientôt 31 ans, pensez-vous qu'elle a atteint sa maturité ?
« Non, je pense qu'elle peut encore s'améliorer d'autant qu'elle n'était pas forcément au top lors des mondiaux. Elle peut être nettement mieux lors de l'Euro, et sur ce point, je lui fais entièrement confiance, tout comme à d'autres anciennes. »

 

Est-elle indispensable au groupe ?
« Nul n'est irremplaçable, mais c'est vrai que, dans la construction du groupe elle prend une part importante dans la performance. Après, j'essaie de mettre toutes mes joueuses en valeur et de n'en placer aucune sur un piédestal. Néanmoins, en attaque, Alexandra a un rôle très important. »

 

Son tout premier entraîneur à l'école de hand de Gan déclarait récemment qu'elle avait, à l'âge de six ans, un caractère bien trempé. Est-ce toujours le cas ?
« Oui, c'est toujours le cas. Alexandra n'a pas un caractère toujours facile mais c'est quelqu'un d’honnête et de franc. Bien qu'elle soit assez bouillante dans sa tête, j'arrive à bien fonctionner avec elle. Au fil des ans, elle a beaucoup cheminé par rapport à son attitude, à la gestion de son caractère et de ses émotions. J'ai une bonne collaboration avec Alex, basée sur la franchise et l’honnêteté même si, par moment, ça peut se tendre, il existe beaucoup de respect et de complicité entre nous. »

 

Retrouvez nos autres articles en lien avec ce match amical :
Les Championnes du monde au Palais des Sports
Rencontre avec Olivier Krumbholz : entraîneur de l'équipe de France

Coordonnées

Palais des sports boulevard du Cami Salié Pau 64000

Retour aux actualités