Pau

Rencontres Littéraires

Les idées mènent le monde

Pau

Rencontres Littéraires

Les idées mènent le monde

Actualités

Les éditeurs pyrénéens au cœur du Palais

Auteurs pyrénéens

L'éditeur Monhélios, les écrivains Jean-Paul Basly, Alain Laplace et Evelyne Bélard témoignent de la richesse du patrimoine littéraire pyrénéen.

La présence de philosophes, hommes politiques, juristes, journalistes, universitaires d’envergure nationale, draine durant trois jours un public considérable au Palais Beaumont. Cette affluence donne une relative visibilité aux éditeurs locaux dont les auteurs échangent et dédicacent leurs livres.

Parmi ces éditeurs, salle des Ambassadeurs, Monhélios affiche une ligne éditoriale 100 % Pyrénées. « C’est notre marque de fabrique, revendique sa responsable Danièle Thomas. Il suffit que le sujet se déroule dans les Pyrénées, de l’Atlantique à la Méditerranée. Pour autant, je ne travaille pas qu’avec des auteurs de la région. L’une d’elles est, par exemple, Portoricaine. » La seconde philosophie de Monhélios consiste à travailler exclusivement avec des imprimeurs français. « C’est une exigence, enchaîne-t-elle. Tout comme de travailler à compte d’éditeur. C’est-à-dire que mes auteurs perçoivent des droits. »

Des auteurs choyés, y compris lors de ces Rencontres Littéraires Les Idées mènent le Monde, durant lesquelles une trentaine d’entre eux s’est succédé. « L’humain est au cœur de mon projet, insiste-t-elle. Pour cette raison, je ne sors qu’une dizaine de livres par an. Je ne compte pas mes heures, mais je ne me plains pas. Je vis de ma passion, sans folies, même si c’est dur par moments. » Au-delà des difficultés, elle apprécie les moments de bonheur, tels ceux ponctuant la fin d’année. Son coup de cœur du moment, elle le décerne à Régine Péhau-Gerbet pour son roman « L’inauguration ». L’histoire d’une Béarnaise qui immigre en Amérique latine à la veille de la grande guerre. « Je conseille ce livre, il fera partie des œuvres qui vont bien marcher à Noël ».

Quelques allées plus loin, Jean-Paul Basly, fondateur de la Biscouette au côté de Fred Villar, présente trois livres, dont deux ont le sport pour terrain de jeu. Il faut dire que cet ancien trois-quart de la Section Paloise (de 65 à 75), en connaît un rayon. Pour sa part, il cosigne avec une dizaine de partenaires un livre de 80 pages, style « brèves de comptoir, café du commerce » sur la coupe du monde de rugby. À la fois drôle et léger, cet ouvrage s’adresse à tous les amoureux de la « béchigue » (ballon ovale).

Le second, écrit par Alain Laplace raconte le sport vécu par un Béarnais dans les années 60-64. Il y est fait référence aux célèbres courses de trottinettes paloises et évoque l’épique duel Anquetil-Poulidor. À leurs côtés, le livre d’Haïku, écrit en trois vers par Évelyne Bélard, apporte une touche de douceur.

Retour aux actualités